Cintrage de tube et travail du tube : expertise et savoir-faire depuis 1849

Le cintrage du tube avec ou sans rayon variable, est l’étape de mise en forme de tous types de tubes (tube carré, tube rond, tube rectangle…) et de toute matières (tube aluminium, tube acier, tube inox…). Ferriol-Matrat vous offre de nombreuses possibilités de cintrage de tube pour la réalisation de vos ensembles mécano-soudés.

Demandez un devis gratuit dès aujourd’hui et confiez-nous vos projets de cintrage et de travail du tube ! Contactez-nous

Cintrage de tube, et travail du tube : notre savoir-faire

Nous sommes le spécialiste du cintrage de tube et nous travaillons le tube par différents moyens pour obtenir les formes que vous souhaitez. Notre parc machines performant et notre équipe de techniciens chevronnés nous permettent de répondre à des volumes de production importants, tout en garantissant une qualité irréprochable et un respect scrupuleux des délais.

Cintrage de tube en métal, acier, inox et aluminium

Que vous ayez besoin de cintrer des tubes en acier, inox, aluminium ou en autres métaux, notre savoir-faire et notre maîtrise technique nous permettent de répondre à tous vos besoins avec précision et flexibilité.

  • Cintrage tube Acier : Matériau de référence dans le cintrage, l’acier offre une grande résistance et une polyvalence remarquable. Nous réalisons le cintrage de tubes en acier de diamètre ⌀ 6 à 70 millimètres et de toutes nuances, pour des applications industrielles, architecturales ou structurelles. Par exemple, le mobilier  intègre souvent du tube en acier combinant esthétique et fonctionnalité.
  • Cintrage tube Inox : Réputé pour sa résistance à la corrosion et son aspect esthétique, l’inox est un matériau incontournable dans de nombreux domaines. Nous maîtrisons parfaitement le cintrage de tubes en inox, en préservant ses propriétés mécaniques et son impeccable finition. Parmi nos nombreuses réalisations en Inox, nous avons notamment réalisé des poignées de trains pour l’industrie du transport ferroviaire.
  • Cintrage tube Aluminium : Ferriol Matrat maîtrise également le cintrage de tubes aluminium, un matériau réputé pour sa légèreté et sa résistance à la corrosion. Notre expertise nous permet de cintrer des tubes aluminium de divers diamètres et épaisseurs, tout en préservant leurs propriétés mécaniques et leur aspect esthétique irréprochable. Les tubes en aluminium sont plébiscité par l’industrie médicale, sport et loisirs, ou encore l’industrie du cycle.
  • Cintrage autres métaux : Notre expertise s’étend à d’autres métaux couramment utilisés dans le cintrage, tels que le laiton. Nous vous proposons des solutions sur mesure pour répondre à vos besoins spécifiques, en tenant compte des propriétés et des exigences de chaque matériau.

Vous recherchez de l’aide dans la conception, le prototypage et l’industrialisation de vos ensembles mécano-soudés, découvrez nos services : Aide à la conception d’ensemble tubulaire

Cintrage de tubes ronds et carrés : précision et flexibilité pour vos projets

Que vous ayez besoin de cintrer des tubes ronds, carrés, rectangulaires ou oblong, Ferriol-Matrat vous propose un savoir-faire inégalé et une expertise acquise depuis plus de 170 ans. Notre maîtrise des techniques de cintrage nous permet de répondre à tous vos besoins, avec une précision millimétrique et une flexibilité optimale.

  • Tubes ronds : Nous réalisons le cintrage de tubes ronds de ⌀ 6 à 70 millimètres de diamètres. Que ce soit pour des applications industrielles, architecturales ou décoratives, nous vous proposons des solutions sur mesure et adaptées à vos exigences.
  • Tubes carrés : Le cintrage de tubes carrés requiert une expertise particulière que nos cintreurs maîtrisent parfaitement. Nous réalisons le cintrage de tubes carrés, en préservant une géométrie parfaite et sans déformation.

Découvrez comment réaliser tous vos projets grâce au cintrage de tubes

Cintrage de tubes de ⌀ 6 à 70 millimètres de diamètre

Maîtrise des techniques de cintrage

Cintrage à froid : technique précise et polyvalente, idéale pour les tubes de diamètres variés.
Cintrage avec mandrin : garantit une géométrie parfaite et sans déformation, pour les applications les plus exigeantes.

En complément du cintrage, nous proposons de la découpe laser tube, découvrez nos services de découpe Laser tube

Façonnage, travail des extrémités du tube, perçage et taraudage sur tube

Notre savoir-faire ne se limite pas au cintrage, mais englobe la majorité des process liés à la transformation des tubes, comme le façonnage des embouts de tubes (rétreint, évasement, conification), le perçage, le piquage, le poinçonnage, le taraudage, le fluoperçage, le travail des extrémités (ébavurage, grugeage, aplatage, croquage, gueule de loup, etc…).

Découvrez nos services de finitions de tubes avec la découpe laser tube !

Cintreuse à chargement automatique

FAQ Cintrage de tubes

Les différents procédés de cintrage

  • Le cintrage classique consiste à enrouler le tube autour d’une forme à gorge après l’avoir serré contre cette dernière avec un mors. La position du tube dans la forme ainsi que son orientation angulaire sont données par le chariot de la machine qui déplace et tourne le tube afin d’obtenir la bonne géométrie. Des organes additionnels permettent de limiter les déformations. La réglette maintient le tube à l’arrière de la forme et l’accompagne lors de l’enroulement. L’efface plis évite la formation de plis à l’intrados du cintre et enfin le mandrin (articulé ou simple) limite l’effondrement de la matière sur l’extrados.
  • Le cintrage en poussée consiste à contraindre le tube à passer entre trois galets en le poussant par l’arrière grâce au chariot support-pince. Les machines actuelles permettent de combiner ces deux techniques pour obtenir l’enchainement de rayons variables.
  • Le roulage, à l’instar du cintrage en poussée est obtenu en obligeant le passage du tube entre trois galets, en revanche, l’énergie motrice est transmise à l’un des galets qui lors de sa rotation entraîne le tube. Ce procédé ne permet pas d’obtenir plusieurs cintres consécutifs et se limite aux rayons supérieurs à 10D.
  • Le cintrage sur presse à cintrer est utilisé lorsque la pièce nécessite un coude sans rayon (La matière est volontairement poussée vers l’intérieur du cintre) ou pour les pièces basiques.
  • Le cintrage sur presse et poinçon/matrice est très productif mais nécessite un outillage spécifique pour chaque coude. Il est à réserver aux grandes séries et aux pièces pour lesquelles l’apparence n’est pas un critère de choix.

Comment déterminer la cintrabilité des tubes ?

Le facteur principal pour déterminer si un tube est plus ou moins apte au cintrage, est sa capacité à l’allongement, qui pour chaque nuance de tube est exprimé en pourcentage.

A titre d’exemple, le tube acier roulé-soudé S2 suivant la norme NF EN 10 305, le plus couramment usité, possède un facteur d’allongement à la rupture mini A%= 20%. Plus ce facteur est élevé, plus le matériau acceptera un allongement important. On parle alors de matériaux ductiles.

Rayon de cintrage des tubes

Il doit être proportionnel au diamètre du tube. Pour les tubes d’usages courant, qui ont un A à 20%, on considère que le rayon de cintrage à la fibre neutre (Rm) doit être proche de 2 x Diamètre extérieur du tube (D). Ce rapport peut descendre jusqu’à 1D ou même 0.8D, mais l’emploi de tube de qualité supérieure et d’un outillage beaucoup plus complexe (donc coûteux) seront obligatoires.

Que sont les parties droites des tubes ?

Ce sont les longueurs de tube entre les coudes qui permettent de serrer ce dernier sur la forme et de l’enrouler autour. Elles doivent être égales à environ 2D. Il est toujours possible de réduire ces parties, même jusque 0D, mais pour cela il faudra un mors et un élément de forme qui reprennent le cintrage précédent.

Le rapport D/e (Ø ext du tube/épaisseur) c'est quoi ?

Le rapport D/e, où D représente le diamètre extérieur du tube et e l’épaisseur de la paroi, est une mesure importante dans le domaine du cintrage de tubes. Ce rapport donne une indication de la finesse du tube. Plus précisément, il permet d’évaluer la résistance du tube à la déformation lors du processus de cintrage. Voici pourquoi il est important :

  1. Risque de pliage ou d’écrasement : Un rapport D/e élevé signifie que le tube a un grand diamètre par rapport à son épaisseur de paroi. Ces tubes sont plus susceptibles de se plier ou de s’écraser lors du cintrage, car la paroi fine offre moins de résistance à la déformation.
  2. Contraintes internes et externes : Lors du cintrage, le côté externe du tube est soumis à une contrainte de traction tandis que le côté interne est soumis à une contrainte de compression. Un rapport D/e élevé peut augmenter ces contraintes, rendant le tube plus susceptible de se fissurer sur le côté en tension ou de se froisser sur le côté en compression.
  3. Choix de la méthode de cintrage : Le rapport D/e aide à déterminer la méthode de cintrage la plus appropriée. Pour les tubes avec un rapport D/e faible (tube plus épais), des méthodes de cintrage plus standard peuvent être utilisées sans risque élevé de déformation. Pour les tubes avec un rapport D/e élevé, des méthodes spéciales comme le cintrage avec mandrin ou avec soutien interne peuvent être nécessaires pour prévenir les dommages.
  4. Qualité de la finition : Le rapport D/e affecte également la qualité de la finition du tube après cintrage. Les tubes à paroi mince (rapport D/e élevé) peuvent nécessiter des précautions supplémentaires pour éviter les marques de cintrage, les plis ou les déformations inesthétiques.

En résumé, le rapport D/e est un facteur crucial à considérer lors de la planification du processus de cintrage de tubes. Il influence le choix de la méthode de cintrage, les précautions nécessaires pour préserver l’intégrité structurelle et esthétique du tube, et la faisabilité générale du cintrage sans endommager le matériau.